Guide D'Utilisation de la Base de Données 4. Label / Catalogue

 

Labels Et Sociétés

 

4.1.1. Ce champ est utilisé pour les labels, les séries, les maisons de disques, et autres sociétés impliquées dans la référence. Si le label ou la société requise n'est pas encore dans la base de données Discogs, alors ils seront créés lorsque vous soumettrez votre proposition.

4.1.2. Normalement, saisir le label principal (habituellement la plus grosse marque ou le plus gros logo affiché sur la référence) est suffisant lorsqu'il s'agit de référencer. Vous pouvez, en option, répertorier les autres sociétés mentionnées sur la référence. Parfois, la seule manière de décrire une Référence Unique est de saisir une ou plusieurs de ces sociétés... le cas échéant, cela devient alors obligatoire de les ajouter.

4.1.3. Dans ces guides d'utilisation, nous utilisons le mot "société" comme raccourci pour faire référence à des marques, des entreprises, des titulaires de droits d'auteur, des studios, des usines de fabrication, et autres organismes similaires.

Noms des Labels Et des Sociétés

4.2.1. Veuillez vérifier (en utilisant la fonction rechercher) toute variante dans le nom (par exemple, avec ou sans 'Records' à la fin). Par exemple: "EMI Records Ltd" et "EMI Records Limited" sont une seule et même société, qui doit donc être listée sur la même page, tandis que EMI Music Australia Pty Ltd est une société à part, et cette dernière doit disposer de sa propre page. À noter que ces sociétés apparaîtront probablement sur une référence en plus du Label (marque) 'EMI', qui devra être ajouté séparément.

4.2.1.a. Pour les plus petites sociétés et labels 'indépendants', une telle variante est généralement involontaire, donc vous pouvez corriger le nom du label afin qu'il corresponde à celui qui est déjà inscrit dans la base de données. Veuillez noter toutes les corrections apportées dans les informations sur la référence ainsi que dans les notes sur la proposition.

4.2.1.b. Pour les plus grosses sociétés et 'majors', toute différence peut avoir une certaine signification, comme pour définir une filiale, marque, ou société séparée. Celles-ci doivent être saisies telles qu'elles apparaissent sur la référence, sauf s'il y a une preuve qu'il s'agit simplement d'une variante pour représenter exactement la même marque ou société.

4.2.2. L'utilisateur souhaitant combiner les noms du label et de la société doit pouvoir apporter la preuve que ces deux organismes sont en fait une seule et même entité.

Règles pour Nommer un Label Et une Société

4.3. Pour les labels et les sociétés qui partagent le même nom, on doit être en mesure de les distinguer en les référençant correctement dans la base de données, sur des pages séparées:

4.3.1. Un numéro entre parenthèses doit être utilisé afin de différencier les différents labels comme suit: "NomDeLabel", "NomDeLabel (2)", "NomDeLabel (3)" etc. Par exemple, si le label déjà existant Liberation Records n'est pas le même que celui de la référence que vous ajoutez, veuillez vérifier s'il n'en existe pas un autre qui pourrait correspondre, en utilisant la recherche. Si aucun des labels existants ne correspond à celui de la référence que vous proposez, veuillez en créer un nouveau en augmentant son suffixe numérique pour le différencier de ceux qui existent déjà (si c'est le cas), et en commençant par "(2)". "(0)" et "(1)" ne sont jamais utilisés. N'interchangez jamais les suffixes numériques car lorsqu'un un label est désigné par un certain numéro, alors il doit le garder. Le numéro n'a aucun lien avec la popularité du label ou un quelconque ordre historique.

4.3.2. Pour les noms de lieux génériques, tels que "Parish Church" ("Église Paroissiale"), ou pour les sociétés qui partagent le même nom et dont leur lieu est habituellement affiché sur la référence, saisissez ce lieu comme faisant partie du nom afin de pouvoir les différencier entre elles. Par exemple, "Parish Church, Portland". Généralement, ajouter la ville ou la région au nom est suffisant. Pour les lieux situés aux États-Unis (et éventuellement dans d'autres pays), La ville / la région et l'état est le format standard, et cela peut être saisi comme ceci (par exemple, Firehouse Recording Studios, Pasadena, CA). Essayez de vous en tenir à ce qui est habituellement saisi sur les références, lorsque c'est possible.

4.3.3. Les lieux contenant eux-mêmes des lieux, par exemple, "Studio 1, Abbey Road Studios" doivent normalement être saisis dans les informations sur la référence.

4.3.4. Les filiales des sociétés qui doivent pouvoir être différenciées, et qui affichent constamment leur lieu, peuvent être saisies de la manière dont elles sont inscrites sur la référence.

4.3.5. S'il n'y a aucun autre moyen de différencier deux sociétés, alors les suffixes numériques habituels (2), (3), etc... doivent être utilisés, tout comme pour les noms d'artiste et de label. "(0)" et "(1)" ne sont jamais utilisés.

4.3.6. Parfois, un artiste peut se voir attribuer un rôle qui est un rôle relatif à la société - comme le copyright. Dans ce cas-là, cela créera deux pages (une page /artiste et une page /label). Ce n'est pas grave. Si vous le pouvez, tentez de faire correspondre les noms afin qu'ils soient les mêmes - par exemple, si l'artiste est "NomD'Artiste (4)", alors utilisez ce même nom en incluant le numéro entre parenthèses au nom de la société.

Not On Label

4.4.1. Les références ne possédant pas de label visible, comme les albums auto-produits, les éditions limitées issues de tournées, les white labels, les bootlegs, etc... doivent être listées sous le méta-label "Not On Label". Cela se fait en tapant "Not On Label" dans le champ Label. Avant d'utiliser ce méta-label "Not On Label", veuillez vérifier si la référence possède un quelconque numéro de catalogue ou une marque qui peut l'associer à un certain label. Souvent, les disques white label peuvent être rattachés à un label via les numéros de catalogue trouvables au niveau de la fin du sillon du disque, et certains CDs présentant peu d'informations peuvent inclure le logo d'un label, si aucun numéro de catalogue n'est clairement affiché.

4.4.2. Les pseudo-labels "Not On Label" ont été créés afin de rassembler des références ou des ensembles de références distincts n'ayant pas de label. Les regroupements les plus fréquents se font par contenu similaire, par numéro de catalogue, ainsi que par artiste:

Not On Label (NomD'Artiste) -- pour les références non officielles qui contiennent la musique d'un artiste en particulier
Not On Label (NomD'Artiste Self-released) -- pour des musiques spécialement sorties par un artiste, comme celles trouvables lors de tournées et rendues accessible via des sites personnels

Problème de système de label hérité #1 - Not On Label (NomDeLaSerie Series) était utilisé pour du matériel représentant un modèle simple, avec par exemple des numéros de catalogue séquentiels et du contenu similaire ou encore la mention d'une adresse e-mail, mais le tout sans aucun nom de label associé. Toutes ces informations doivent désormais être saisies. Il faut également inscrire dans le champ label: 'Not On Label' et inclure le nom de la série dans le champ série (series).

Problème de système de label hérité #2 - Le modèle de base pour nommer ces pseudo-labels était 'Série/NomDeL'Artiste' (White), sous-entendant que les références associées étaient des white labels. Vous pouvez mettre à jour toute entrée erronée restante qui utilise ce modèle, lorsque vous en trouvez une.

4.4.3. Si l'artiste a un suffixe numérique, utilisez ce suffixe lors de la création d'un pseudo-label: Not On Label (NomD'Artiste) et Not On Label (NomD'Artiste Self-released). Par exemple, si l'artiste est "Bob (4)", alors utilisez "Not On Label (Bob (4))".

Noms de Labels Hérités

4.5. Le système de référencement des labels, sur Discogs, a été corrigé au fil des années afin de garantir un plus grand niveau de précision lors de l'ajout de labels et sociétés impliqués dans une référence. Avant, les 'faux' labels été créés en combinant les marque et société affichées sur une référence. C'était surtout courant pour les références issues de gros labels (majors), qui peuvent avoir plusieurs labels et sociétés associés à elles. Veuillez prendre ceci en compte lors de votre proposition, ne changez pas automatiquement les informations présentes sur votre référence afin qu'elles 'correspondent' avec ce qui est déjà référencé sur Discogs, en ce qui concerne les gros labels. Si vous avez un doute, demandez toujours sur le forum des ajouts et des mises à jour http://www.discogs.com/help/forums/board/17.

 

Noms des Labels Et des Sociétés aux Références Non-Officielles

4.6.1. Il faut faire preuve de prudence avec les contrefaçons d'enregistrements, qui sont généralement emballés de sorte à ressembler le plus possible à des originaux. Souvent, l'emballage comportera le nom des sociétés et labels d'origine. Référencez ces articles en utilisant un label à part; Par exemple, si le label d'origine est "NomDeLabel", et que l'article suspecté d'être une contrefaçon contient également ce nom de label, alors vous devrez saisir pour cette supposée contrefaçon le nom de label suivant: "NomDeLabel (2)" (ou le numéro suivant disponible) - et donc créer un label différent. Le profil de ce dernier devra être rempli avec des informations expliquant son cas.

Définitions de Label Et Société

4.6.2. Ce qui suit représente les définitions de tous les tags qui peuvent être sélectionnés dans la partie label et société.

Label - Marque ou empreinte utilisée par une maison de disques afin d'identifier ses références. Le label sur une référence peut généralement être identifié, car il comporte habituellement un logo notable. Les labels sont importants lors de la saisie d'une proposition - si une référence possède un ou plusieurs labels mentionnés, alors ils doivent être saisis.

Série - Un ensemble de références de marque. Il s'agira généralement d'un certain nombre de références sur un label, portant une marque supplémentaire bien distincte qui indique que le tout forme une série. La manière la plus commune et la plus sûre de savoir si une référence est une série, est lorsque le mot 'series/série' apparaît dans le nom, par exemple, "The Silver Spotlight Series". Ce mot peut également apparaître à l'arrière de la référence, ou de manière externe, comme sur des sites officiels ou des articles.

Parfois, il n'est pas évident de savoir si l'image de marque est supposée être une série ou un label, par exemple "Talkin' Loud Classics". Considérez qu'il s'agit d'un label, sauf si il y a une preuve que c'est une série.

Les compilations numérotées de manière séquentielle peuvent être ajoutées comme série. Elles sont habituellement sur un label, elles contiennent des pistes de différents artistes, possèdent en général une seule version de chaque référence, possiblement deux ou trois, et elles partagent un thème commun via leurs titres / illustrations / pistes. Les 'compilations à volume' plus importantes peuvent avoir subi un changement d'illustration au cours de leur durée de vie, mais le thème subsistera - habituellement dans le titre.

Les références qui ne sont pas une série comprennent les travaux originaux d'un artiste, numérotés ou bien ordonnés. Par exemple, Led Zeppelin l / II / III / IV, Beethoven's Symphony No.1 / 2 / 3 / 4 / 5 etc, Selected Ambient Works 85-92 et Selected Ambient Works Volume II. Si les références sont liées d'une certaine manière, mais qu'elles ne présentent pas de marquage sur elles, alors elles ne sont pas considérées comme étant une série - par exemple, Drexciya "Storms". Le marquage sur un album ou sur un ensemble de singles, promos etc, lorsque le concept n'est pas exactement une série et n'est pas présenté comme en étant un par le label, ne doit pas être considéré comme une série - par exemple, "Motown Remixed".

D'autres mots peuvent être utilisés pour indiquer une série, par exemple: "collection".

Si les références issues d'une série ont un numéro qui leur est affilié, alors il peut être saisi dans le champ 'numéro de catalogue' adjacent au nom de la série. Entrez la numérotation telle qu'elle apparaît sur la référence, par exemple, "Vol. One", "Part 6". Lorsque c'est possible, ne ressaisissez pas le nom de la série dans le numéro de cette dernière, par exemple, "The Greatest Hits '92 - Vol. 4" devra être référencé en "'92 - Vol.4". 

Maison de Disques - Entité commerciale juridique. Elle n'est pas toujours mentionnée sur la référence. Veuillez utiliser les tags "Copyright (c)", "Phonographic Copyright (p)", ou d'autres tags lorsqu'elle y est mentionnée (c'est assez courant). La plupart ont un type de société limitée dans leur nom, comme par exemple "Sony BMG Music Entertainment (UK) Ltd". Les plus gros labels, 'Majors', ont une structure hiérarchique complexe, avec une multinationale au sommet et des filiales en dessous, qui elles-mêmes possèdent des labels et séries. Pour les références sur les 'majors', il est parfois nécessaire de saisir la société afin de pouvoir les définir comme références uniques. Dans tous les autres cas, saisir la société n'est pas obligatoire, mais le faire est toujours mieux.

Licensed To - La société a reçu l'autorisation par une autre société, de faire la référence. (Peut parfois être écrit comme ceci: 'Licensed By', mais soyez prudent car cela peut également être libellé comme cela: 'Licenced From').

Licensed From - La société a donné l'autorisation à une autre société de faire la référence.

Licensed Through - Habituellement affiché avec ces mots - une société qui fait office d'intermédiaire dans le processus d'attribution d'une licence.

Marketed By - La société qui est impliquée dans l'exploitation des ventes de la référence

Distributed By - La société qui gère la grande distribution de la référence

Manufactured By - Un terme général relatif à la fabrication de la référence physique. Ce terme est beaucoup plus souvent utilisé pour indiquer quelle société a supervisé le processus de fabrication plutôt que celle qui s'est chargée de la fabrication physique de la référence, mais ce rôle peut être utilisé dans les deux cas si jamais il est affiché sur cette dernière.

Exported By - La société qui s'est chargée d'expédier la référence depuis son pays d'origine ou sa zone de distribution, vers d'autres pays ou zones.

Produced For - Signifie littéralement "Produit Pour". Affiché avec ces mots sur la référence.

 

Recorded By - Signifie littéralement "Enregistré Par". Affiché avec ces mots sur la référence, en rapport avec un studio d'enregistrement mobile.

Manufactured For - Signifie littéralement "Fabriqué Pour". Affiché avec ces mots sur la référence.

Phonographic Copyright (p) - Indique le détenteur des droits d'auteur de l'enregistrement.

Copyright (c) - Indique le détenteur des droits d'auteur. Cela peut être pour des images, des logos, des paroles, des mises en page, des notes d'accompagnement, et n'importe quel autre élément utilisant le symbole © ou le terme 'Copyright'.

Made By - Un rôle de fabrication générique.

Pressed By - L'usine de fabrication qui presse les vinyles, CDs etc.

Duplicated By - L'usine de fabrication qui duplique des CDr, cassettes etc.

Printed By - L'imprimeur duplique les pochettes, les brochures, les jaquettes et tout autre matériel imprimé sur la référence.

Published By - Habituellement affiché avec ces mots sur la référence. Le détenteur des droits d'auteur de la partition publiée.

Recorded At - Le studio, le lieu ou l'événement dans lequel la musique / l'audio a été enregistré(e).

Engineered At - Une autre manière de donner le nom du studio où la musique / l'audio a été enregistré(e).

Produced At - Le studio où la référence a été produite. Ne pas confondre ceci avec le processus de fabrication.

Overdubbed At - Le studio où la musique / l'audio a été réenregistré(e) (en utilisant la technique du re-recording, ou "overdub" en anglais).

Mixed At - Le studio où la musique / l'audio a été mixé(e) pour passer d'un enregistrement multipiste à un mix final (généralement stéréo).

Remixed At - Le studio où la musique / l'audio a été remixé(e).

Mastered At - Le studio de mastering.

Lacquer Cut At - Partie du processus de mastérisation où une laque acétate est gravée à partir du mix final.

Glass Mastered At - Partie du processus où un CD ou DVD est gravé sur une plaque de verre à partir du mix final.

Designed At - Le studio de design qui crée l'illustration de la référence.

Filmed At - Le studio de cinéma où la référence a été filmée.

Exclusive Retailer - Le détaillant mentionné comme exclusif sur la référence.

Fusionner

4.6.3. Vous devez modifier chaque référence si un label est représenté par deux pages de label ou plus. Veuillez vous assurer que vos modifications sont correctes et représentent ce qui est imprimé sur la référence. N'interchangez jamais les suffixes numériques car lorsqu'un un label ou une société sont désignés par un certain numéro, alors ils doivent le garder. Le numéro n'a aucun lien avec la popularité du label ou un quelconque ordre historique. En cas de doute, demandez de l'aide sur le forum d'ajouts et de mises à jour.

Renommer

4.6.4. Vous devez modifier chaque référence pour renommer un label. Veuillez vous assurer que vos modifications sont correctes et représentent ce qui est imprimé sur la référence. N'interchangez jamais les suffixes numériques car lorsqu'un un label ou une société sont désignés par un certain numéro, alors ils doivent le garder. Le numéro n'a aucun lien avec la popularité du label ou un quelconque ordre historique. En cas de doute, demandez de l'aide sur le forum d'ajouts et de mises à jour.

Numéro de Catalogue

4.7.1. Le numéro de catalogue est généralement le numéro le plus important imprimé sur la référence - souvent sur la tranche, au dos de la pochette, et sur le macaron etc. Le numéro de catalogue doit être saisi directement tel qu'il apparaît sur la référence - il ne doit pas être modifié dans l'unique but de devenir conforme aux autres numéros de catalogue déjà listés sur la page du label.

4.7.2. Un numéro de catalogue est requis pour chaque label saisi. Lorsqu'il n'y a pas de numéro de catalogue, vous devez saisir "none" dans le champ du numéro de catalogue (à noter que le "n "de note est en minuscule). Pour les autres sociétés affichées sur la référence, laissez le champ du numéro de catalogue qui leur est associé vide, sauf s'il y a un numéro d'identification qui se rapporte directement à ces sociétés.

4.7.3. Si le numéro de catalogue apparaît sous différentes formes sur la référence (par exemple "ABC-001" et "abc1"), ou encore s'il y a deux numéros de catalogue ou plus sur cette dernière, saisissez chaque numéro de catalogue dans des champs de numéro de catalogue séparés. Pour faire cela, cliquez sur le bouton [+] pour ajouter des rangées de label / numéro de catalogue supplémentaires. Vous devez également toujours saisir le label. Toute variante du numéro de catalogue peut être saisie comme numéro de catalogue supplémentaire, y compris les variantes de majuscule. Cependant, il faut saisir ces variantes uniquement si elles génèrent un numéro de catalogue fantôme (shadow catalog number).

4.7.4. Gardez à l'esprit que les codes ASIN Amazon (préfixe: B000), utilisés en guise de numéros de catalogue, peuvent indiquer que le contributeur a pris ses informations d'Amazon, et non de la référence elle-même. 

Il est interdit d'utiliser d'autres sources que la référence elle-même, comme source principale d'informations. Veuillez consulter le guide d'utilisation générale. À noter que Universal Records et ses filiales / sous-labels peuvent avoir un préfixe similaire de leur numéro de catalogue. 

Les codes ASIN doivent être saisis sous 'Code-Barres Et Autres Identifiants' - voir GPR §5.2.j.

4.7.5. Veuillez prendre soin de ne pas ajouter les Codes du Label (Label Codes) ou les Codes de Distribution (Distribution Codes) dans le champ numéro de catalogue. Des informations supplémentaires sur ces codes sont trouvables sur le wiki de la page sur les Codes du Label et de la page sur les Codes de Distribution.
Ces codes peuvent être saisis en dessous de la section 'Code-Barres Et Autres Identifiants'

4.7.6. Parfois des disques individuels, tirés d'un coffret contenant plusieurs CD ou LP, auront leurs propres numéros de catalogue imprimés sur eux et séparés du numéro de catalogue principal affiché sur l'emballage. Ces numéros peuvent être saisis dans la partie 'Code-Barres Et Autres Identifiants' et / ou la société, lorsque le numéro d'identification est directement lié à cette dernière (voir 4.7.2.).

4.7.7. Parfois, des pistes spécifiques sur une référence vinyle auront leurs propres numéros d'identification imprimés sur les macarons, généralement en petits caractères, et quelques fois entre parenthèses, séparés du numéro de catalogue principal de la référence. Ces numéros d'identification doivent être saisis dans la partie 'Code-Barres Et Autres Identifiants'.

4.7.8. Plusieurs numéros de catalogue doivent être saisis pour un seul article destiné à être vendu sous différents numéros dans différents territoires (comme pour beaucoup de références WEA, au Royaume-Uni+Europe), sans tenir compte du fait que des articles aux numéros de catalogue uniques existent pour chaque territoire.

4.7.9. Attention aux numéros de catalogue saisis sous forme d'illustration, mais également ceux qui ont été laissés par mégarde sur un article, par un label qui possède une licence. Par exemple, les rééditions Japonaises d'albums utilisent parfois l'illustration de l'article original dans son intégralité. Essayez de ne pas saisir "l'ancien" numéro de catalogue.

4.7.10. Souvent le numéro de matrice sera le numéro de catalogue suivi d'un identifiant relatif à la face du disque, par exemple ABC-001-A et ABC-001-B, le numéro de catalogue étant ABC-001. Les numéros de catalogue peuvent être tirés des numéros de matrice dans ces cas-là, à condition qu'on puisse prouver formellement qu'ils sont justes - par exemple, le numéro de catalogue extrait correspond au format de numéro de catalogue des autres références du label.

Numéro de Catalogue Fantôme

Le Numéro de Catalogue Fantôme (Shadow Catalog Number) est une fonctionnalité qui reformate le numéro de catalogue dans le but de trier et rechercher. L'utilisateur n'est pas directement concerné par ce processus, étant donné que ce dernier est automatique et non-visible. La méthode suivante est utilisée sur l'ensemble du site pour mettre au point le Numéro de Catalogue Fantôme:

  • Changer les lettres minuscules en lettres majuscules.
  • Ajouter un 'zéro espacé' supplémentaire à la fin du numéro de catalogue. Si un 'nombre tiret numéro' ou 'nombre espace numéro' est détecté à la fin du num. de catalogue: déplacer le nombre là, au lieu du zéro.
  • Supprimer tous les caractères sauf les chiffres et les lettres.
  • Séparer les groupes de nombres des groupes de lettres en utilisant des caractères de tabulation.
  • Remplir tous les groupes de nombre en une rangée qui s'étend à seize chiffres (""90241" devient "0000000000090421", etc.)

Labels et numéros de catalogue multiples

4.8.1. Il est possible de saisir plus d'un label sur une référence. Cela doit être utilisé sur les références partagées entre deux labels ou plus, ou sur une référence en particulier qui contient plusieurs numéros de catalogue d'un label. Cela ne doit pas être utilisé pour une même référence rééditée par un label différent. Cela nécessiterait une entrée unique sur Discogs.

4.8.2. Si une référence contient aussi bien le numéro de catalogue du sous-label que celui du label, alors ils doivent tous être saisis afin de rendre les discographies pertinentes. Si la référence est sortie sur plusieurs labels mais qu'un label est plus présent sur la référence, saisissez ce label en premier.

4.8.3. Pour chaque champ label ajouté, un champ numéro de catalogue sera également ajouté. Ils doivent être complétés. Les numéros de catalogue doivent correspondre aux labels auxquels ils sont associés. Par exemple: si trois labels sont listés, le troisième champ label doit correspondre au troisième champ numéro de catalogue. Si tous les labels utilisent le même numéro de catalogue, alors ce dernier devra être ajouté dans tous les champs numéro de catalogue

4.8.4. Lorsqu'une référence individuelle comporte plusieurs numéros de catalogue sur un label, le premier champ numéro de catalogue doit contenir le numéro de catalogue qui correspond le mieux au système de catalogue du label. Cela est utile de mentionner où se situent les différents numéros de catalogue de la référence, dans la section "informations sur la référence".

Numéros de Matrice

4.9.1. Un numéro de matrice (parfois extrait du numéro de catalogue) est utilisé durant la fabrication afin de garder une trace de l'opération, par exemple afin de marquer les faces d'un disque. Habituellement, le numéro de matrice est inscrit sur la fin du sillon d'un disque, ou au centre d'un CD. À noter que d'autres informations peuvent également être inscrites dans ces zones, telles que le nom de l'ingénieur du Mastering ou l'identifiant de l'usine de fabrication. Les numéros de matrice peuvent être saisis sous la partie 'Code-Barres Et Autres Identifiants'.

4.9.2.. Si aucun numéro de catalogue n'apparait sur la référence, veuillez saisir le(s) numéro(s) de matrice, le code-barres, ou autres identifiants dans la partie 'Code-Barres Et Autres Identifiants. Les informations concernant les numéros de matrice Jamaïquains peuvent être trouvés sur ce fil de discussion http://www.discogs.com/help/forums/topic/131564

Distributeurs Et Codes de Distribution

4.10.1. Parfois, un Code de Distribution (Distribution Code) apparaitra sur la référence. Veuillez ne pas saisir ce code comme numéro de catalogue, il peut être saisi en utilisant le tag 'Other' ('Autre') dans la partie 'Code-Barres Et Autres Identifiants'. Les codes du label, les codes de distribution ou les codes de prix ont parfois un préfixe contenant les abréviation d'un pays ou des indicateurs. Veuillez saisir ce préfixe uniquement dans le champ description, et non comme faisant partie du code lui-même. Plus d'informations sur les Codes de Distribution sont trouvables dans le wiki Discogs.

 

DIDX et autres Codes DID_

4.11. Cette partie a été retirée sur décision de la communauté. Veuillez consulter ce fil de discussion pour plus de détails.

Modèles de Référence

Le minimum requis

Image:Smallest.gif

4.12.1 Ce tableau montre le processus, simplifié au possible. L'artiste enregistre son travail, le reproduit et l'emballe lui-même, puis le vend directement au public. Les labels, distributeurs, fabricants, et détaillants sont entièrement retirés du processus.

La référence sera sans label ('Not On label') sur Discogs, sauf si l'artiste crée un nom de label pour la référence.

Modèle d'une référence issue d'un petit ou moyen label

Image:Medium.gif

4.12.2. Ce tableau montre le parcours idéal de la référence de l'artiste, du studio d'enregistrement jusqu'au public.

Le label ici est le même que la maison de disques, ils ont le même nom et représentent la même entité.

Il s'agit d'un parcours standard pour les références issues de petits ou moyens labels et qui opèrent probablement dans un seul pays ou territoire. Les références dans les genres rock, folk et jazz qui ne sont pas issues de gros labels / majors, sont susceptibles d'emprunter un parcours comme celui-ci. Si vous remplacez le studio d'enregistrement par le studio de l'artiste, alors ce modèle conviendra à beaucoup de références "electronic".

Notez le parcours en gris représentant "l'import". L'importateur sera une autre entreprise située sur un autre territoire qui achètera au distributeur un certain nombre de copies de la référence et qui aura son propre réseau de distribution dans un autre pays ou territoire. L'importation contiendra exactement la même référence, elle est envoyée matériellement à l'importateur.

Ces références sont généralement assez faciles à lister sur Discogs - il y aura un label pour la référence.

Modèle d'une référence issue d'un major

Image:Major-label.gif

4.12.3. Voici une des innombrables possibilités pour une référence issue d'un major. La principale différence en ce qui concerne ce modèle est que la référence est fabriquée et vendue à différents endroits, par différentes sociétés.

Le label ici est réellement juste une marque. Cette dernière est utilisée par la maison de disques pour donner une identité distincte à la référence.

Une fois que la partie de la société qui s'occupe de la logistique de la création de la référence (enregistrement, mastering, emballage) finit cette étape du processus, la matrice de la référence est ensuite envoyée à différentes branches de la maison de disques pour fabrication. Ces différentes branches sont généralement situées dans des pays ou territoires différents à travers le monde. Le colis contenant la matrice comportera l'audio et toute illustration nécessaire à la reproduction de la référence, durant la fabrication. Un des avantages à le faire de cette façon, au lieu de tout simplement envoyer des imports, est que les coûts sont réduits grâce au fait de fabriquer la référence près de là où elle sera vendue. Cela coûte moins cher que d'envoyer des containers de références à travers le monde.

Si une maison de disques n'a pas de filiale sur un certain territoire, elle peut accorder la licence de la référence à une autre société située sur ce territoire, et ensemble elles pourront planifier la fabrication et la distribution de la référence. Cette société peut être un label (et une marque associée), mais elle peut également être un distributeur, un fabricant, ou toute autre société qui a la capacité d'organiser la fabrication et la distribution de la référence.

Habituellement, chaque filiale de la chaine inclura son nom sur la référence, en plus du nom (de marque) du label. Les fabricants et distributeurs peuvent également être mentionnés sur l'illustration de la pochette de la référence.

Ces références sont, à l'évidence, les plus difficiles à cataloguer sur Discogs. La méthode la plus concrète est de saisir la filiale de la maison de disques, le titulaire de la licence, ou toute autre entité en plus du label (la marque), sur la référence.

Modèle d'une référence digitale téléchargeable

Image:Digital-release.gif

4.12.4. Voici un modèle pour les références digitales - MP3s, WAVs, AACs etc... vendues sur des boutiques en ligne telles que iTunes, Beatport, Juno etc.

Il est évident que la structure est similaire à celle qui est affichée plus haut, présentant des références issues de gros labels. Cependant, il y a certaines différences. Le label / la maison de disques ont un bien plus petit rôle, tandis que le distributeur (en ligne) ainsi que les magasins (en ligne) en ont un bien plus grand.

Le distributeur digital peut aussi faire office de maison de disques / label et d'éditeur musical.

Il n'y a pas de fabrication. Le fichier numérique passe par une chaine à différents niveaux de préparation à la vente. La version définitive du fichier vient à être une fois que ce dernier est encodé, ce qui est généralement fait par la boutique en ligne.

 

 


 

Sujets Similaires:

Cet article vous a-t-il été utile ?
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande